Bannière INETD

Solutions INETD > Solutions de sauvegarde



Conciliez l’augmentation des volumes et la diminution des fenêtres de sauvegardes !
Les solutions de sauvegarde INETD protègent plusieurs Po de données.

Métier historique d’INETD depuis 1999, la diversité de projets que nous avons menés totalise plusieurs Po de données sauvegardées.


Les solutions de sauvegarde occupent désormais une place capitale dans le système d’information. Elles renforcent la protection de vos données et applications et accélèrent la reprise après sinistre. Elles gèrent également les données inactives pour aligner la valeur des données sur la stratégie de gestion du stockage la plus économique et réduisent vos coûts d’administration du stockage.

Elles sont partie prenante au plan de secours informatique et au plan de reprise d’activité. Elles protègent le patrimoine de l’entreprise et contribuent à sa pérennité.

Toutes les entreprises sauvegardent leurs données. Les enjeux sont désormais ailleurs.

  • Comment faire face à la croissance des données ?
  • Comment limiter la fenêtre de sauvegarde ?
  • Comment sauvegarder et restaurer un serveur de plusieurs millions de fichiers ?
  • Comment réduire le temps de redémarrage ?
  • Comment éviter la perte de données ?
  • Comment prendre en compte les différentes typologies de données ?
  • Comment sauvegarder les sites distants ?
  • Comment sauvegarder les postes nomades ou les postes de travail ?
  • Comment diffuser et appliquer une politique de sauvegarde au niveau du Groupe ?
  • Comment s’assurer de la fiabilité des sauvegardes ?
  • Comment restaurer rapidement ?
  • Comment optimiser les sauvegardes VMware ?

Les technologies actuelles répondent à tous ces enjeux. Les solutions innovantes s’appuient désormais tant sur les logiciels de sauvegarde que sur les matériels. Les fonctions associées au stockage primaire, la sauvegarde sur disque, la virtualisation des bandothèques (VTL), et la déduplication enrichissent les possibilités des logiciels de sauvegarde et repoussent les limites techniques.

Aussi des logiciels comme Tivoli Storage Manager ou CommVault Simpana adresseront facilement des besoins globaux et génériques, alors qu’une solution comme VEEAM Software s’adresse spécifiquement, mais de manière plus pointue, aux environnements VMware et Hyper/V.

D'autres logiciels comme EVault sont, dès leur origine, clairement orientés vers des archictectures "Cloud" privé ou hybride. EVault embarque une technologie appropriée pour la prise en compte aisée des sites distants Ce mécanisme assure aussi la copie et l'externalisation des sauvegardes d'un petit site ou d'un data-center vers un autre site voire un opérateur externe.

Le savoir-faire d’INETD consiste à tirer partie tant des apports fonctionnels des logiciels de sauvegarde que des matériels pour concevoir l’architecture ; adressant précisément la problématique du client.

Nos expériences clients démontrent notre capacité à intégrer des projets majeurs mais aussi à les accompagner dans l’exploitation et l’administration de la solution.




NetApp a développé une version de SnapVault destinée à la sauvegarde de systèmes tiers. Elle est appelée Open System SnapVault (OSSV) et permet d’intégrer les environnements non NetApp dans la politique de sauvegarde SnapVault.

Open System SnapVault peut être mis en œuvre en environnement Windows, VMware, ainsi que sur les principaux systèmes Unix et Linux du marché.

La sauvegarde étant toujours réalisée en mode incrémental bloc, OSSV permet de sauvegarder les sites distants avec des temps sensiblement réduits et un faible impact sur les réseaux.

Les ressources sur le site distant sont complètement déchargées de cette tâche grâce à la centralisation de l’administration offerte par les outils NetApp. Cette architecture fait appel aux fonctions de Snapvault « Secondary » mises en œuvre sur la baie Netapp du site principal.

Partagez notre expérience avec Sephora et LVMH-PCIS.
Les environnements VMware sont critiques car ils consolident un grand nombre de serveurs applicatifs. Améliorer les RTO et RPO devient donc crucial.

La solution Veeam Backup & Replication éditée par VEEAM Software remplit ces objectifs. Veeam Backup & Replication assure :

  • la Restauration d’une machine virtuelle entière, d’un fichier VMDK particulier, ou une application spécifique en quelques minutes seulement.
  • l’exécution d’une VM directement à partir d'un fichier de sauvegarde compressé et dédupliqué sur un support de stockage standard. Cette technologie évite d'avoir à extraire la sauvegarde et la copier dans l'espace de stockage de production
  • la restauration rapide de certains objets de toute application virtualisée, sur n'importe quel système d'exploitation en exécutant l'application depuis la sauvegarde dans un environnement isolé
  • La protection des données quasi-continue.

En s’intégrant parfaitement aux logiciels de sauvegarde « généralistes » la solution Veeam Backup & Replication complète leurs fonctionnalités sur la plate-forme VMware

Contactez nous pour partager l’expérience de nos clients utilisant IBM TSM et Veeam.

Contactez nous pour bénéficier d’une version d’évaluation.

Pour télécharger la présentation de Veeam Backup & Replication, cliquez ici.
Sécuriser les sauvegardes des sites distants est complexe disposant en règle générale de moins de ressources que les « data-centers ».

Les solutions sont multiples et dépendent des investissements précédemment réalisés pour les pérenniser. Des logiciels de sauvegarde comme IBM TSM ou Atempo Tina permettront de sauvegarder les sites distants vers le « data-center ». IBM TSM pourra aussi assurer la diffusion d’une politique de sauvegarde sur un ensemble de serveurs distants.

La technologie VTL/déduplication prennent tout leur intérêt. En effet, elles accueillent les sauvegardes locales rendant la restauration rapide. La déduplication réduit considérablement les volumes de données quotidien permettant de les répliquer, via IP, vers le « data-center ». Les sauvegardes des sites distants sont ainsi sécurisées. Certaines technologies comme la solution FalconStor apporte une déduplication globale
En cas de sinistres majeurs sur le système d’information, l’entreprise s’arrête !

Seul le plan de secours garantit la reprise de l’activité selon le niveau stratégique de chaque activité.

Le plan de secours ou de continuité, est un projet qui suit une démarche très précise. Il peut être audité par le contrôle interne, par une maison-mère, par des assureurs, par des régulateurs. C’est aussi une obligation légale ou réglementaire : SOX, LSF, Bâle II, ISO17799…
Le plan de secours doit garantir le rétablissement et la cohérence des données métiers selon une stratégie de reprise définie par les directions fonctionnelles de l’entreprise. Cette stratégie de reprise et le délai associé découlent de la phase « d’analyse d’impact sur activités ».
La compression et la déduplication assurent une diminution des espaces de stockage pour les données sauvegardées. Il convient également d’apporter une attention particulière aux logiciels de sauvegarde.

Grâce à sa fonctionnalité unique d’ « incrémental permanent » , la solution IBM TSM optimise de façon considérable le volume de sauvegarde quotidienne. Outre le gain d’espace de stockage cela diminue la fenêtre de sauvegarde et le transit sur les réseaux.
Les plages horaires pour accéder aux données s’étendent en permanence (web, travail en 24/24h, internationalisation et décalage horaire) et les volumes de données sont de plus en plus importants. La nuit ne suffit plus pour sauvegarder les données.

De nombreux mécanismes existent :

  • au niveau des unités de stockage (Snapshots), et grâce à des connecteurs applicatifs (Snapmanager for…, Tivoli Flashcopy manager…)
  • au sein des logiciels de sauvegarde pour permettre la sauvegarde sans arrêter les applications, ou ne sauvegarder que les nouvelles données (sauvegardes incrémentales)
  • la sauvegarde sur disques, ou VTL ;
  • ….

Le savoir faire d’INETD, depuis 1999, consiste à vous accompagner dans la définition et le dimensionnement de l’architecture permettant de réduire les fenêtres de sauvegarde.
Pour compléter l’administration de la solution IBM TSM, notamment en environnement multi-serveurs INETD préconise l’utilisation du logiciel TSMmanager.

TSM Manager facilite les opérations, produit des rapports graphiques et historise les informations sur de longues périodes pour fournir tous les éléments pour anticiper les besoins.

Entre autres il apporte :

  • une présentation graphique,
  • des tableaux de bord,
  • un suivi de l'externalisation des cartouches,
  • de rapport sur l’utilisation des lecteurs et des bandes,
  • des rapports graphiques exportables de la vue de l'ensemble des opérations TSM,
  • des comparaisons faciles entre l’activité de plusieurs serveurs facilitant la prise de décision sur des changements d’exploitation,
  • une surveillance de l'utilisation des ressources.

Pour télécharger la version d’essai (30 jours) de TSMmanager, cliquez ici
Ces termes sont régulièrement utilisés pour définir les stratégies que met en place une entreprise pour faire face à un sinistre ou désastre majeur. Le RTO (Recovery Time Objective) est le temps maximum admissible pour reprendre le service. Le RPO (Recovery Point Objective) est la perte maximale de données acceptable après redémarrage. Les objectifs de RPO et le RTO peuvent être différents selon qu'il s'agit d'un incident ou d'un désastre.

Le plan de continuité d’activité, ou le plan de reprise d’activité ne peut être bâti de façon cohérente qu’à partir de la définition du RTO et RPO.