Bannière INETD

Solutions INETD > Virtualisation Robotique & Déduplication



Réduisez votre RTO et RPO !
1ère référence mondiale VTL + déduplication TSM & Iseries + replication sur 150 Km, avec INETD Consulting.

L’objectif de la virtualisation des sauvegardes est d’apporter un meilleur niveau de service, de raccourcir les fenêtres de sauvegarde et les temps de restauration.

Que la technologie repose sur l’émulation de robotique, lecteurs et bandes (VTL) ou sur des fichiers NAS, ou sur une baie de disques, la sauvegarde sur disques contribue à la réduction de la fenêtre de sauvegarde, en améliore considérablement les performances globales, et en simplifie l’administration.

Virtualisation Robotique

La déduplication aura pour effet, quant à elle, de réduire les espaces de sauvegarde sur disques. Elle prendra tout son sens pour des rétentions longues, des archivages et volumes très conséquents ou des besoins de réplication sur un 2ème site.


Certains logiciels de sauvegarde apportent nativement ces fonctionnalités. Cependant, très souvent, les atouts d’une unité externe et dédiée sont prédominants, notamment par l’allègement des ressources nécessaires au serveur de sauvegarde et les ajouts fonctionnels.

La VTL et la déduplication tirent tout leur sens pour :

  • sauvegarder les sites distants et les intégrer dans le PRA ;
  • assurer une externalisation électronique des données de sauvegarde sur un site de secours, assurant un redémarrage rapide ;
  • réduire les RTO et RPO.




Ces termes sont régulièrement utilisés pour définir les stratégies que met en place une entreprise pour faire face à un sinistre ou désastre majeur. Le RTO (Recovery Time Objective) est le temps maximum admissible pour reprendre le service. Le RPO (Recovery Point Objective) est la perte maximale de données acceptable après redémarrage. Les objectifs de RPO et le RTO peuvent être différents selon qu'il s'agit d'un incident ou d'un désastre.

Le plan de continuité d’activité, ou le plan de reprise d’activité ne peut être bâti de façon cohérente qu’à partir de la définition du RTO et RPO.
Une VTL (Virtual Tape library) est un mécanisme permettant l’émulation de robotique de bandes et de lecteurs sur du disque.

Cette technologie, peut-être fournie par des « appliances externes » ou par des fonctions natives à certains logiciels de sauvegarde. Bien que les « appliances » soient dédiées et apportent d’autres avantages à la solution, la pertinence de l’un ou de l’autre dépend du contexte de chaque client. La sauvegarde sur disque permet de paralléliser les flux, alors que des lecteurs de bandes sont mécaniquement et physiquement limités dans un robot. Les temps de sauvegarde et de restauration sont souvent considérablement améliorer.
Bien que chaque constructeur ait développé son propre algorythme, le principe de la déduplication reste le même. La déduplication est un mécanisme de découpage des données en une multitude de tronçons. À chacun de ces tronçons est associé un identifiant unique. Ces identifiants sont stockés dans un index. L'objectif de la déduplication est de ne stocker qu'une seule fois un même tronçon. Aussi, une nouvelle occurrence d'un tronçon déjà présent n'est pas à nouveau sauvegardée, mais remplacée par un pointeur vers l'identifiant correspondant. Cette indexation de blocs uniques permet la réduction des volumes stockés sur disques.

La déduplication peut s’effectuer à la source ou à la cible, sur les données de production mais beaucoup plus souvent sur les données de sauvegarde. Elle peut-être réalisée à la volée, ou dans un second temps.

Parce que la déduplication est très en vogue, elle est galvaudée. Selon l’expérience INETD, elle n’est pas une fin en soi et ne répond à chaque situation.

INETD Consulting dispose des compétences sur les principales solutions du marché (IBM ProtecTier, FalconStor SIR, EMC DataDomain, HP VLS Sepaton, Quantum DXI, VEEAM Software, Netapp) permettant de définir les architectures techniques et fonctionnelles les plus appropriées aux besoins de nos clients.
Sécuriser les sauvegardes des sites distants est complexe disposant en règle générale de moins de ressources que les « data-centers ».

Les solutions sont multiples et dépendent des investissements précédemment réalisés pour les pérenniser. Des logiciels de sauvegarde comme IBM TSM ou Atempo Tina permettront de sauvegarder les sites distants vers le « data-center ». IBM TSM pourra aussi assurer la diffusion d’une politique de sauvegarde sur un ensemble de serveurs distants.

La technologie VTL/déduplication prennent tout leur intérêt. En effet, elles accueillent les sauvegardes locales rendant la restauration rapide. La déduplication réduit considérablement les volumes de données quotidien permettant de les répliquer, via IP, vers le « data-center ». Les sauvegardes des sites distants sont ainsi sécurisées. Certaines technologies comme la solution FalconStor apporte une déduplication globale.
La déduplication globale prend tout son sens lors de la réplication de plusieurs sites distants vers un data-center.

L’algorythme de la déduplication globale s’opère sur l’ensemble des sites et permet d’améliorer considérablement le taux de déduplication. En effet, la « comparaison » des blocks uniques est mutualisée à tous les sites.

Voir aussi Comment sauvegarder des sites distants avec Netapp ?
La virtualisation apporte, la souplesse d’administration, des capacités de consolidation, des mécanismes de protection quels qu’ils soient et une forte évolutivité. La virtualisation s’impose donc comme un ensemble de technologies incontournables pour la mise en œuvre de votre cloud privé. Certes l’infrastructure devient ainsi flexible et dynamique, cependant l’organisation et les processus doivent évoluer.

Les solutions que propose INETD assurent :

  • l’automatisation et le « provisionning »;
  • le contrôle d'utilisation des ressources ;
  • la normalisation et la standardisation ;
  • le reporting voire la refacturation ;
  • le Contrôle des services basé sur des règles ;
  • l’interopérabilité des clouds et de leur gestion.